Charlotte Nénert a commencé la harpe à pédale au Conservatoire de Reims à l’âge de 7 ans. C’est en allant à un concert de musique classique qu’elle est tombée complètement sous le charme de cet instrument si féerique. C’est au côté de la professeure Dominique Demogeot qu’elle obtiendra sa médaille de Harpe en 2006.
Attirée par la musique traditionnelle, elle s’est ensuite tournée vers la harpe celtique en prenant des cours avec le professeur Dominig Bouchaud à Quimper.

Récompensée d’un troisième prix au Concours International Jakez François à Nantes organisé par Camac, elle partira ensuite à Dublin en plein cœur de l’Irlande pour parfaire son éducation musicale aux côtés de Anne-Marie O’Farell.

En parallèle, elle a aussi étudié la musique traditionnelle au Ballyfermot College où elle a obtenu un « National Diploma of Traditional Music Performer » en 2011, ainsi qu’un « Diplome of Associate Performer in Irish Harp » à L’Académie Royale de musique de Dublin en 2010. C’est là-bas qu’elle a pu goûter aux joies des concerts dans les pubs en compagnie d’autres musiciens, de l’apprentissage de la musique à l’oreille ainsi que du développement de sa créativité en maniant les techniques d’improvisation mais aussi d’arrangements, au contact de grands musiciens et professeurs tel que Paul Mac Grattan.

De retour en France, elle décide de former un groupe de musique celtique du nom de Oio avec Léo Mathieu (violon, mandoline) et Quentin Camus (percussions). En parallèle, elle continue de transmettre son savoir en donnant des cours aux plus petits comme aux grands.

La vie l’amène ensuite au Royaume-Uni, à Lincoln, où elle créera un nouveau groupe, Carnelian, aux côtés du guitariste Tom Nuth. Forte d’un répertoire varié aux sonorités classiques, celtiques mais aussi modernes, elle décide d’utiliser son talent de musicienne pour offrir des moments magiques et enchanteurs lors d’évènements tels que des mariages, réceptions, cocktails, baptêmes…